Vert Santé

La Santé par les plantes

Le constat d’écart de prix entre
le bio et le conventionnel tend à se resserrer

legumes
la DGCCRF, direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes, dans une étude, passe en revue les prix de quatre fruits et légumes (carotte, pomme golden, concombre et tomate ronde), et La dressé un constat entre 2008 et 2011 sur l’écart de prix entre les fruits et légumes conventionnels et biologiques qui reste important, mais qui tend à se réduire, en s’appuyant sur des chiffres de FranceAgriMer et de l’Agence bio.

Le prix des carottes, par exemple est environ deux fois plus cher dans les rayons bio des grandes et moyennes surfaces et des magasins spécialisés par rapport au prix de carottes conventionnelles. (2,21 €kg, contre 1,07 €kg). Mais cette différence se résorbe de 20 % entre 2008 et 2001 (passant de 1,26 €kg de différence à 1,02 €/kg en 2011).

Même constat pour les pommes golden : elles sont deux fois plus chères en bio qu’en conventionnel en moyenne sur la période, mais l’écart de prix se tasse également de quelque 16 %. La tendance est similaire pour le concombre.

Faits marquants de cette analyse, la volatilité des prix semble en revanche plus faible pour les produits biologiques, « du fait de la fidélisation des consommateurs, peu sensibles aux variations de prix et de la structure de coûts propre aux produits biologiques », interprètent les auteurs.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Recherche
Choisissez un Theme pour le Site
Partenaire