Vert Santé

La Santé par les plantes

lavande-la-belle-plante-du-midi-en-habit-bleu/" action="like" colorscheme="light" layout="button_count" share="true">

La Lavande, cette merveilleuse plante du Midi

La lavande
Lavande, Lavandula stoechas
 
 

La Lavande c’est la merveille du Midi en habit bleu;
il n’y a pas de parfum aussi suave que celui de ce don
que le Bon Dieu fit à la Provence …
Elle parfume mais aussi
désinfecte, cicatrise, calme, stimule, tonifie, régularise
et cela depuis des millénaires.

De la lavande, j’ai toujours vu faire les usages les plus divers. Bien avant qu’on pense à créer les sels de bain, les déodorants, les insecticides protégeant les vêtements ou assurant la mort parfumée du pou, on en plaçait des sachets dans les coffres et les armoires.

Son histoire

Il existe trois espèces de lavandes en France, très proches par la forme comme par les propriétés; la lavande, stéchas, stéchas d’Arabie ou lavande des îles d’Hyères, toute garnie de feuilles blanches veloutés, étale sur les garrigues sèches des terrains siliceux ses admirables fleurs pourpre violacé; elle est strictement limitée à la contrée méditerranéenne.

La seconde, parfois baptisée lavande commune, lavande vraie, lavande femelle, nard d’Italie, faux nard ou garde-robe, vient par tapis entiers non seulement dans la région méditerranéenne, mais encore dans les Cévennes, en Dauphiné, dans les Pyrénées et jusque dans les monts du Lyonnais; la variété d’altitude, dite petite lavande ou fine lavande, est plus estimée que celle de plaine, nommée lavande bâtarde, grosse lavande, spigoure ou lavandin …

La lavande aspice, lavande branchue, spice, aspic, espider ou lavande mâme, atteint 1 m de hauteur et possède des feuilles très larges, et ne pousse pas au nord des Hautes-Alpes.

Son usage fabuleux

Agréablement parfumée, elle est appréciée depuis l’Antiquité, Les Romains l’ont fait connaître dans leur vaste empire et l’utilisaient déjà comme produit d’hygiène. Elle servait à préparer leurs bains (son nom viendrait d’ailleurs du latin lavare (laver). On l’utilisait, sous forme d’huile, pour badigeonner le bois des lits afin de chasser les punaises. En petits bouquets, aux quatre coins d’une pièce d’habitation, elle fait fuir mouches et moustiques.

Son utilisation médicinale

En phytothérapie
il convient d’utiliser la lavande comme bien d’autres espèces aromatiques de la même famille (labiées): elle se révèle au plus haut point amie de l’estomac, diurétique, apte à provoquer la sueur, vermifuge et stimulante. Bien avant qu’on découvre l’existence des microbes responsables des infections et qu’on invente les sérums antivenimeux, on l’employait, en huile, teinture ou essence, pour panser les plaies des blessées par arme blanche, pour soigner les brûlures, alors que les chasseurs des régions où elle pousse sauvaient la vie de leurs chiens piqués par une vipère en frottant immédiatement la morsure avec une poignée de lavande froissée entre leur doigts.
L’huile essentielle tirée de la lavande est un puissant antiseptique, elle tue, à des doses infimes le bacille de la diphtérie, celui de la typhoïde, le bacille de Koch ainsi que le streptocoque et le pneumocoque, en même temps qu’un remarquable neutralisant du venin.
On peut en user à volonté, notamment en frictions, en lotions, en bains, contre les traumatismes, les contusions, les enflures, les entorses, les foulures et, chez les athlètes, contre les claquages. Elle fait merveille contre la goutte et les rhumatismes. Des bains entiers de lavande devraient être administrés régulièrement aux enfants pour les maintenir en bonne santé. La plante mérite encore d’être vantée pour son action contre les maladies de la peau (eczéma, acné, etc.), contre les brûlures, contre les ulcères, les inflammations superficielles et l’infection des plaies.


En aromathérapie
Il s’agit ici de la lavande dite « vraie ». C’est l’espèce dont le parfum est le plus fin et dont l’huile essentielle est la plus pure. Elle fleurit durant l’été et pare les coteaux ensoleillés de Provence d’une belle couleur bleue nuancée de violet.
Ses propriétés sont liées à la composition de l’huile essentielle, d’où l’importance de n’utiliser que de la lavande vraie. Elle a un effet sédatif sur le système nerveux qui permet de la conseiller dans les cas d’anxiété et de nervosité de l’adulte et de l’enfant. Hypnotique léger sans effet indésirable, elle soigne les troubles du sommeil. L’huile essentielle est aussi antiseptique et anti-inflammatoire, active sur les infections et inflammations de l’appareil respiratoire.

Indications traditionnelles

  1. Crampes, contractures et spasmes musculaires
  2. Stress, anxiété, dépression, agitation, insomnie
  3. Acné, eczéma, psoriasis, prurit, brûlure, ulcère, plaie, escarre, dermite, couperose
  4. Rhumatismes
  5. Hypertension artérielle
  6. Troubles d’origine nerveuse: asthme, spasmes digestifs, nausées, migraines

Les vertus de son huile essentielle

La Lavande vraie est un des fleurons de l’aromathérapie moderne. Sa parfaite innocuité, son excellente tolérance, alliées à son efficacité sans ombre ont très certainement contribué au rôle primordial qu’elle occupe dans toute pharmacie aromatique digne de ce nom. Le nombre étendu d’indications traitées par cette huile esentielle la place comme une panacée universielle.
Au quotidie, 4 gouttes de lavande vraie sur un bloc de bois à placer dans vos armoires à vêtements éloigneront les mites et donnent une odeur agréable à votre linge.
Deux gouttes de lavande vraie sur le revers d’un col de pyjama ou de la taie d’oreiller favoriseront un sommeil plus rapide et réparateur.

La Récolte

Allez donc vous promener, en juin juillet, sous le chaud soleil des matins clairs du Midi, et cueillez la lavande dans les garrigues et les rocailles; faites-la sécher à l’ombre, en petits bouquets. Vous pouvez aussi cultiver la plante au jardin: choisissez l’espèce officinale, surtout si vous n’habitez pas les contrées méditerranéennes. Achetez-en quelques pieds chez votre horticulteur (elle sera déjà acclimatisée); plantez-les sans précaution spéciale, en terrain sec et calcaire; après la récolte, taillez sévèrement vos petits buissons en dôme; c’est ainsi que vous assurerez le mieux votre cueillette de l’année prochaine.

Préparation et emploi

Infusion
Jetez une petite poignée de brins de lavande dans un litre d’eau. Utilisez 3 à 4 tasses par jour pour un usage externe, c’est-à-dire compresses, frictions: comptez une poignée de plante par litre d’eau.


Gargarisme
Mêmes proportions que pour la préparation précédente; vous pouvez aussi, plus simplement laisser tomber 3 ou 4 gouttes d’essence de lavande dans un verre d’eau.


Inhalations
Respirez sous une serviette la vapeur d’une infusion très chaude à la dose d’une poignée de plante par litre, à laquelle vous aurez ajouté 3 gouttes d’essence de lavande pour grippe, angine, bronchite.


Décoction
Pour l’usage externe, contre les plaies, les ulcères, les brûlures: laissez bouillir pendant 10 minutes une poignée de lavande dans un litre d’eau.


Bains de mains et de pieds, bains complets
Comptez une demi poignée de plante par litre d’eau pour les premiers; jetez un beau bouquet de lavande dans votre baignoire pour les seconds.


Infusion composée
Contre les colites intestinales: Jetez 2 pincées de lavande et 2 pincées de marjolaine dans un litre d’eau. (infusion à prendre bien chaude, 1 tasse matin et soir.)


Où la trouver
en pharmacies, en magasins bio, en épiceries spécialisées et désormais sur Internet [ Cliquez ICI ]

En Provence, c’est la Lavande fine, ou Lavandula angustifolia, qui produit l’huile essentielle de lavande la plus pure, très recherchée pour la subtilité de son parfum. Elle se distingue de celle du lavandin, à l’odeur très camphrée.

Facebook Comments
lavande-la-belle-plante-du-midi-en-habit-bleu/" data-order-by="social" data-numposts="5" data-width="100%" style="display:block;">

Une réponse à La Lavande, la belle plante du midi en habit bleu

Laisser un commentaire

Recherche
Choisissez un Theme pour le Site