Vert Santé

La Santé par les plantes

Les végétaux sont des corps organisés

Ciboulette

la ciboulette préfère un léger ombrage ou le plein soleil. culinaire, médicinale et domestique. appelée civerte, appartient à la famille de l’oignon et de l’ail (Allium)

Attachés à la surface du globe, ou à peu de profondeur de cette surface, les végétaux sont des corps organisés. Ils sont composés de tuyaux qui renferment dans leur intérieur des fluides, dont l’usage est de servir à leur accroissement et à leur nutrition.

Ils élaborent les humeurs qu’ils contiennent et les assimilent à leur propre substance. Ils diffèrent des Minéraux, en ce qu’ils ont une sorte de vie; ils pompent par les bouches de leurs vaisseaux les sucs dont ils se nourrissent. Ils éprouvent toutes les vicissitudes attaches aux différents âges, et ressemblent assez bien aux animaux, si on en exempte toutefois les mouvements et le sentiment dont ils sont privés; car la contraction qu’éprouve la sensitive lorsqu’on la touche est fort éloignée du sentiment de l’animal même le moins sensible, et la marche que suivent les racines dans la terre n’a rien de comparable à la progression des animaux.

La figure, le port, l’odeur et la saveur des plantes sont tellement variés, qu’avec un peu d’habitude et des connaissances de la Botanique, on ne peut pas confondre les espèces les plus voisines. Le choix du sol est encore particulier aux différentes plantes; les unes veulent des terrains secs et sablonneux, les autres se plaisent dans les lieux marécageux et humides.

La plupart des plantes aiment l’aspect du soleil, et ne viennent bien que lorsqu’elles sont frappées de ses rayons. Cependant il y en a un assez grand nombre qui ne croissent que dans des endroits ombreux et parfaitement abrités.

Ainsi vous est rappelé :

1 – Que les plantes se livrent à une véritable alchimie en puisant dans leur terre nourricière les substances indispensables qu’elles stockent et transforment, donc qu’elles sont un réservoir naturel d’éléments précieux qu’il ne tient qu’à vous d’utiliser;
2- Que les plantes, comme les humains, ont leurs préférences et leurs signes particuliers, donc qu’il faut aller les chercher là où elles se plaisent et apprendre à les reconnaître, ce qui n’est guère plus difficile que de reconnaître les gens que nous côtoyons souvent.

L’Egypte ancienne savait utiliser de nombreuses médications tirées de plantes.

Les égyptiens savaient anesthésier par des macération de plantes dans des vins. Ils faisaient les momifications, suivant une technique très minutieuse, à l’aide de plantes, d’essences aromatiques, de résines et de saumures dont ils avaient remarqué les propriétés antiseptiques.

Les végétaux ont ainsi constitué, durant des siècles, les moyens principaux mis à la disposition des hommes pour combattre les affections dont ils souffraient. L’expérience aidant, et les moyens dont disposaient les chercheurs progressant, leur utilisation est passée du stade empirique à un stade plus élaboré.

Facebook Comments

Articles apparentés

Laisser un commentaire

Recherche
Choisissez un Theme pour ce Site